Cuisine de Qualité - Restaurant La Colmiane Le Club

Produits du Terroir

Parce que aujourd’hui il est légitime et essentiel de connaître les produits que nous consommons, voici un aperçu de l’origine des produits qui nous servent à l’élaboration de notre cuisine.

 

Rien d’extraordinaire, ni de sensationnel, simplement une nature à déguster.
Des produits locaux, frais, naturels, et authentiques.

 

 

 

Légumes et fruits suivant les saisons

Salade, tomates, radis, céleri, cébettes, courgettes, concombre, haricots …
Production de notre jardin à Saint Dalmas Valdeblore, à Saint Paul de Vence, et complétée par un agriculteur Bio de Valdeblore.
Des pommes pour la tarte tatin, des prunes, des fraises, des framboises, des châtaignes…
  Chaque saison amène ses richesses et nous nous efforçons de les utiliser le plus naturellement du monde.

 



Fromages

Tomme de Montagne, de la vacherie de Molières (hameau de Valdeblore, définitivement rattaché à la France en 1947)
Tomme de Savoie, Tome des Beauges (Tome = fromage en savoyard A.O.C)
Reblochon … Issus des Coopératives Savoyardes

 



Charcuterie

 

Jambon cru de Savoie
La fabrication des jambons secs requiert un véritable savoir-faire et beaucoup de patience. Avant ou après désossage, ils sont frottés plusieurs fois au sel sec, à l’ancienne, séchés à l’air le plus naturellement possible, parfois fumés au minimum en 9 mois.
(130 jours pour un jambon sec et 210 jours pour jambon sec supérieur ou traditionnel)
Il est parfois fumé, à l’aspect brun foncé, ses tranches sont brunes claires au goût puissant souvent assez salé.



 

Spécialités du Sud

Pancetta : De fabrication traditionnelle, à la base de poitrine de porc salée, poivrée et séchée pendant environ trois mois.
Se présente en roulade, et se déguste en tranches très fines.

Coppa : La coppa est fabriquée à partir de l’échine du porc, que l’on fait macérer dans du sel puis que l’on lave avec du vin et que l’on poivre. Une fois mise dans un boyau de porc, la coppa est fumée. Produit de longue conservation, la coppa doit sécher au moins 2 mois avant d’être consommée.


Tartare du boucher ; Origine France, frais, préparé par le boucher de Valdeblore.

 

Boeuf et Veau de l'Aubrac : Bavettes, escalope de veau, rôti de veau, volaille fermière de l’Aubrac, issus d’éleveurs locaux.

 

   


 

L'Aubrac, c'est : Un pays, une race, des hommes…


Sur l’Aubrac, rien ne se dissocie : l’homme, la terre et l’animal ont un destin commun. La race Aubrac porte de la manière.
Le nom d’un village et d’un pays : elle s’identifie au terroir qui est devenu son second berceau.

L’Aubrac est un plateau partage entre 3 départements : L’Aveyron, le Cantal et la Lozère et de ce fait de 3régions : Midi-Pyrénées, Auvergne et Languedoc-Roussillon.

Le territoire de l’Aubrac s’étire sur une quarantaine de kilomètres au sud du Massif central entre les monts du Cantal de la Margeride, dominant la vallée du Lot et les gorges abruptes de la Truyère. C’est un plateau aux formes massives mais arrondies dont le sommet culmine à 1469 mètres au Mailhebiau en Lozère.

A quoi ressemble la race Aubrac ?

Parmi les races françaises, on distingue les races laitières des races allaitantes. Dans ce dernier groupe se trouvent les races rustiques dont fait partie l’Aubrac.

Comment reconnait-on les Aubrac ?

La race AUBRAC est une de nos plus vieilles races françaises. Issue d’une population du centre et du sud-est du Massif Central, sélectionnée à la fin du siècle dernier dans l’est et le nord de l’Aveyron, elle est implantée actuellement 120 000 vaches est en progression constante. On rencontre la race Aubrac loin de son berceau d’origine dans les régions d’engraissement comme le Tarn, le nord de la Loire et le nord de l’Italie.

La race présente une belle tête presque carrée avec un museau court, des cornes fortes relevées, contournées avec grâce, toujours noires aux extrémités, un museau et le bord des paupières noires entourées d’une auréole blanche, une couleur de pelage variant du brun au froment en passant par le gris. Les hanches sont arrondies peu saillantes et le poitrail est large.

L’Aubrac est connue pour sa rusticité sans égale parmi les races françaises. Cette race s’adapte fort bien aux pâturages maigres ainsi qu’aux rigueurs du climat des plateaux de son Aubrac natal. Elle transhume de mai à Octobre, dans les alpages, c’est alors l’occasion de se parer de couronnes de fleurs, et c’est la plus belle qui mène le troupeau !

La vache Aubrac est dotée d’une bonne fécondité et de grandes facilités de vêlage. Elle présente des qualités maternelles incontestables et peut avoir des veaux jusqu’à l’âge de 15 ans voire 18 ans.

Dotée d’une grande force et d’une grande énergie elle faisait preuve de beaucoup d’endurance au travail et a été pendant longtemps une race de bœuf de travail au joug.

 

Produits Eco-certifiés Bio